© 2017 by Atelier Pustetto

/ L'Atelier

Les volumes mis en scène

 

L’atelier Pustetto est une coulisse où se préparent des instants uniques. Lieux de vie, expositions, salons, vitrines et mobilier sont tour à tour dessinés, implantés, imbriqués et offerts aux gestes et regards des visiteurs. Les plus illustres maisons de création et lieux de culture viennent y faire habiller leurs espaces éphémères ou pérennes. Une ligne de mobilier y est esquissée, prend forme, et mûrit...

 

L’atelier, c'est aussi le fruit d’une évidence : la rencontre décisive entre Laurence Pustetto et Anne Charrin. Associées dans une relation qui s’est construite progressivement, naturellement, ce sont deux générations contrastées et complémentaires qui mettent en scène volumes et matières dans des univers sans cesse réinventés. L’expérience transdisciplinaire de Laurence et le savoir-faire technique d’Anne se tutoient dans une curiosité, une créativité et un sens de la précision qu’elles ont partagés dès leur première collaboration en 2010. 

 

L’atelier Pustetto est enfin un environnement humain où l’on s’autorise à rêver, guidé par une méthode minutieuse. Autour du duo créateur, chaque projet réunit une équipe sur-mesure où talents créatifs et artisans façonnent ensemble une véritable aventure. La transmission et l’échange sont au coeur du processus, depuis la proposition originale jusqu’à son aboutissement. Analyse, développement, esquisses, plans : chaque étape respire la transversalité, partenaire d’un style noble et exigent.

 

L’art de l’espace est ainsi exercé avec soin et laisse place à l’essentiel : l’émotion, un voyage, l’audace, un poème...

 

/ Laurence Pustetto

La scénographie sous toutes ses coutures

 

Laurence naît à Bayonne en 1962. Elle étudie la médecine et la psychologie à Bordeaux. Sa passion manifeste pour l’humain se prête alors à un champ plus créatif, celui du spectacle vivant. À Paris, Laurence vogue entre opéra, danse, cirque et théâtre où elle peint, pare les scènes et les corps de décors et de costumes. Sans quitter ses pinceaux ni ses toiles, elle se tourne vers les œuvres d’autres artistes et monte des expositions : photographie, sculpture, peinture. Elle découvre la scénographie éphémère pour de grandes maisons et affine ses perspectives : continuer de raconter des histoires tout en relevant le défi d’une précision noble, jusque dans le plus petit détail. Après avoir exercé sa pratique auprès d’agences puis en tant qu’indépendante dans des maisons illustres telles que Dior, Jean-Paul Gaultier ou encore Patek Philippe, Laurence Pustetto crée sa propre structure en 2008, à laquelle elle donne son nom : l’Atelier Pustetto. Le studio conçoit la mise en espaces à différentes échelles, du mobilier à la boutique, en passant par la scénographie d’expositions et au design d’objets. Collectionneuse de longue date, elle mûrit le projet d’une maison-galerie pour valoriser personnellement des œuvres singulières.

 

/ Anne Charrin

Un chemin dessiné au trait fin

 

Née en 1983 à Romorantin, Anne étudie d’abord l’histoire de l’art à l’université François Rabelais de Tours. La théorie trouve son pendant dans le dessin, qu’Anne place au centre de sa pratique dès son arrivée à Paris, au cours d’une licence en Arts plastiques à l’université de la Sorbonne. Dès lors, elle s’initie à l’architecture d’intérieur sur les bancs du Greta des Arts Appliqués à l’École Boulle, tout en poursuivant sa pratique artistique. Elle élargit ensuite son savoir-faire à l’École d’Architecture de Paris-Villette, période à laquelle elle rencontre également Laurence Pustetto à l’occasion d’un premier projet commun. Elle obtient son diplôme d’architecte DE en 2010. Anne continue en parallèle d’esquisser et de sculpter des mondes à part entière, et accompagne divers artistes pour des décors de photographie, de cinéma et de défilés de mode jusqu’à porter son propre projet de théâtre et court-métrage, aujourd’hui en pleine création. Regard et plume dans un même mouvement, Anne déploie une créativité foisonnante appuyée par des compétences solides. Après plusieurs passages dans des agences d’architecture, elle retrouve définitivement Laurence Pustetto au sein de l’agence éponyme, où elles oeuvrent main dans la main.